Accueil PalmAttitude.org Forums Dossiers Tests Logiciels Comparateur matériel Liens Association
PalmAttitude.org - Guide - Visionnez des vidéos sur votre Palm

Guide réalisé par Pokefan + et Sklibur

Windows

Introduction

Il y a quelques années, visionner des vidéos sur Palm avait des airs de gadget, puisque les processeurs étaient trop lents pour faire tourner des films de qualité, et les cartes mémoire de grande capacité trop rares pour stocker des séquences de plus de quelques minutes. Depuis l’arrivée de PalmOS 5.0, il est devenu courant de se servir de son Palm pour visionner de courtes séquences, voire des films entiers. Visionner vos longs métrages préférés s’avère pourtant être toujours assez difficile, et certains problèmes ont tendance à se poser. Ce guide vous aidera, je l’espère, à y parvenir.

Différents lecteurs

Il vaut mieux commencer par choisir votre lecteur de Vidéos. Ceci étant un choix très important et loin d’être évident, lisez bien le comparatif qui suit avant de faire votre choix selon ce qui vous convient.

Sony Movie Player

Si vous possédez un CLIE récent, votre appareil est sans doute livré avec l’excellent logiciel nommé Movie Player. Sachez qu’il existe deux manières de vous servir de ce logiciel.
La première manière nécessite une conversion via l’utilitaire Image Converter sur PC : le fichier obtenu est au format QuickTime, utilisant le MPEG-4 : un très bon rapport qualité/poids, mais qui nécessite une (assez longue) conversion.
La seconde manière consiste à placer des fichiers MOVxxxxx.MPG (où chaque x représente un chiffre de votre choix) encodés en MPEG-1 dans le dossier \MSSONY\MOML0001\ (respectez bien les majuscules). Cette méthode, souvent inconnue des utilisateurs de CLIE, est pourtant, je pense, la meilleure : elle a l’avantage de ne pas nécessiter de conversion préalable.
En résumé, le Movie Player est un superbe logiciel, et si votre machine est livrée avec, il n’y a aucune raison selon moi d’aller en acheter un autre.

MM Player

Ce lecteur de fichiers son et vidéo est compatible avec la plupart des PDA sous PalmOS 5.0 ou supérieur. Et il possède un argument de taille : c’est le seul à savoir déchiffrer l’encodage DivX, très répandu et avec un très bon rapport qualité/poids. L’avantage est donc d’économiser les conversions, vu qu’il sait lire de nombreux formats. Son inconvénient ? Il est payant : 14.95 €, ce n’est pas très cher, mais ce n’est pas gratuit.

Kinoma Player

Ce lecteur a un gros défaut : il utilise le format propriétaire Kinoma, que vous ne pourrez obtenir qu’après conversion. Mais il a aussi un grand avantage : les vidéos peuvent être extrêmement compressées (avec, bien sûr, une perte de qualité), de manière à obtenir un fichier de taille réduite, qui trouvera facilement sa place sur votre carte mémoire. Son deuxième gros défaut est son prix : bien que le lecteur lui-même soit gratuit, vous ne pourrez rien encoder sans Kinoma Producer, qui lui coûte 29.99€ !  

Configuration conseillée

  • Un ordinateur de poche sous PalmOS 5.0 ou supérieur (quasi-obligatoire).
  • Une carte mémoire de taille suffisante. Les besoins en mémoire sont très variables selon la qualité souhaitée, et même s’il est possible de faire tenir un film complet sur une carte de 128 Mo (en très basse qualité), comptez au moins 100 Mo par heure pour avoir une qualité satisfaisante. Pour les courtes séquences de cinq minutes, quelques Mo peuvent suffire.
  • Un PC de puissance suffisante est recommandé pour améliorer la vitesse de conversion des vidéos.
  • Pour une conversion depuis un DVD, il est également nécessaire d’avoir 5 à 10 Go d’espace libre et un lecteur de DVD sur l’ordinateur.

Etape 1 : vous procurer le film souhaité

Pouvoir lire des vidéos sur son Palm, c’est super, encore faut il en récupérer quelques-unes...

A – Courts métrages

Pour les courts métrages, je vous conseille le site PocketMovies. Les séquences sont prévues pour Pocket PC, ce qui ne pose aucun problème pour les lire sur Palm. Il existe évidemment de nombreux autres sites pour des courts métrages, mais la plupart nécessiteront un nouvel encodage pour fonctionner sur Palm : pour cela, regardez l’étape suivante.

B – Longs métrages

Pour les longs métrages, sachez que très peu sont gratuits et libres de droits : vous devrez donc posséder le film chez vous et en avoir payé la licence (le fait d’acheter le VHS ou le DVD vous donne cette licence) pour pouvoir le regarder sur votre Palm (comme sur n’importe quel support, d’ailleurs).
Vous allez apprendre comment transférer le contenu de l’un de vos DVD sur votre ordinateur. C’est assez complexe et pas toujours rapide.
Il existe également d’autres méthodes pour obtenir des contenus de DVD sur votre ordinateur, dont la légalité est très souvent douteuse : celles-ci ne seront donc pas abordées dans le cadre de ce dossier.

Etape 2 : transformer les vidéos dans le format voulu

Selon le lecteur que vous avez choisi, la procédure ne sera pas exactement la même.
Selon le fichier que vous avez au départ et selon votre lecteur, référez-vous à la case du tableau correspondante, puis lisez verticalement toutes les étapes jusqu’en bas du tableau. Si vous partez d’un fichier MPEG-1, vous passerez donc moins de temps dans les conversions que si vous partez d’un DVD.

Exemple : Si vous possédez un fichier DivX, et que vous voulez le lire avec le Sony Movie Player avec l’option QuickTime, vous devrez d’abord l’encoder en MPEG-1 avec TMPGEnc, puis utiliser l’utilitaire Image Converter.

Notes :

  • Dans ce tableau, je suggère à certains endroits de choisir une haute qualité, dans le but de minimiser la perte de qualité (plus il y a d’encodages successifs, plus on perd de qualité). Evidemment, pour la dernière conversion, il faut choisir une qualité plutôt basse, pour ne pas dépasser une certaine taille en mémoire et les limites du processeur.
  • A chaque fin de conversion (sauf après la conversion Smart Ripper), vous pouvez lire le fichier obtenu avec un lecteur pour PC et vérifier qu’il est bien complet.
  • Si votre vidéo de départ est d’un format qui n’est pas dans cette liste, utilisez Eo-Video pour le convertir en DivX ou MPEG-1.

Téléchargements

Comment bien régler la qualité d’encodage

Je rappelle tout d’abord qu’il ne faut régler la qualité que lorsque c’est spécifié dans le tableau ci-dessus. Sinon, il faut utiliser une haute qualité.
Trois choses sont à prendre en compte lors des réglages :

A – La taille du fichier

Lorsque vous encodez une vidéo, la plupart des logiciels vous permettent soit de choisir une taille pour le fichier final, soit de choisir un « bitrate », c’est-à-dire le nombre de kilo-bits utilisés pour coder une seconde de vidéo. En divisant la longueur du film en secondes par la taille souhaitée en Ko, et en multipliant le tout par 8, vous obtiendrez le « bitrate » en Kbits/s. Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas dépasser 300 Kbits/s. Attention : pour le Palm, il est conseillé d’utiliser toujours le Constant Bitrate (CBR), pour éviter des saccades lors des scènes d’action.

B – Les dimensions de la vidéo

La plupart des logiciels vous proposent de choisir les dimensions de la vidéo. Choisissez une valeur qui peut aller jusqu’à la taille de votre écran (320x320 pour un écran carré, et 320x480 pour un grand écran rectangulaire), tout en respectant bien les proportions de la vidéo (pour ne pas trouver une vidéo déformée à l’arrivée). Notez que le Movie Player de Sony réserve de la place à droite de l’écran pour une petite barre de défilement…

C – Le nombre d’images par seconde

Pour le Palm, il est vivement conseillé de ne pas dépasser 12 images par seconde. Cela reste largement suffisant, et vous éviterez une vidéo saccadée. Si vous tenez à 24 images par seconde, il faudra fortement diminuer les autres paramètres.

Si, malgré ces conseils, vous obtenez au final sur le Palm une vidéo saccadée, voire illisible, recommencez uniquement votre dernière étape d’encodage, avec une qualité plus faible (tenez bien compte de ces trois paramètres importants). De nombreux tests seront peut-être nécessaire pour parvenir au meilleur réglage : cela dépend de votre machine et de votre lecteur.

A propos des logiciels sélectionnés :

A – Smart Ripper

J’ai choisi l’utilitaire Smart Ripper pour sa très grande efficacité, son prix (gratuit), et sa simplicité d’utilisation. Il existe de nombreux logiciels permettant d’effectuer un « rip » du DVD sur votre ordinateur. Attention, cela nécessite souvent plus de 5 Go de libres !

  1. Insérez le DVD dans votre lecteur.
  2. Démarrez Smart Ripper.
  3. L’espace requis et l’espace disponible sur le disque sont indiqués en bas à droite.
  4. Les bons réglages sont généralement sélectionnés automatiquement. Vous n’avez qu’à choisir une destination de votre choix dans le champ en bas de l’écran (voir photo).
  5. Cliquez sur démarrer (voir photo).
  6. Le transfert des fichiers commence.

B – Dr DivX

J’ai choisi l’utilitaire Dr DivX pour son extrême simplicité d’utilisation, et pour vous éviter d’avoir à vous plonger dans la configuration de logiciels plus complexes. Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser un autre logiciel (il en existe énormément), qui sera sans doute moins cher (Dr DivX coûte tout de même environ 50 € après une période d’évaluation pleinement fonctionnelle de 30 jours).

  1. Démarrez Dr DivX
  2. Cliquez sur Video File
  3. Retrouvez le répertoire que vous avez sélectionné, et choisissez le premier fichier de tous ceux qui ont été créés (dont le nom se termine par « _1 »). Dr DivX sélectionne tous les autres de la liste, vous n’avez plus qu’à cliquer sur OK.
  4. Patientez quelques instants.
  5. Choisissez la langue voulue : pour savoir quelle langue vous intéresse, écoutez-les une à une. Cliquez sur Suivant.
  6. Référez-vous au tableau ci-dessus : s’il est indiqué qu’il vous faut une haute qualité, vous devrez choisir une taille d’environ 600 Mo pour perdre peu de qualité. Sinon, choisissez une taille correspondant à votre espace libre sur votre carte mémoire. Une fois que vous avez choisi une taille, remplissez en haut à droite « make 1 file of taille Mo » et décochez la case « Certification level » en haut à gauche. Cliquez sur Suivant.
  7. Si vous gardez une haute qualité, cliquez sur « Encode » en bas à droite et la conversion commence… laissez votre ordinateur ici et revenez quelques heures plus tard (selon la puissance de votre ordinateur). Si c’est une qualité « palm » que vous souhaitez, vous devrez faire un tour dans « modify settings » : continuez à lire.
  8. Après avoir cliqué sur « Modify Settings », choisissez une taille correspondant à celle de votre écran avec la barre de défilement.
  9. Cliquez sur « Advanced Settings » puis choissez un Frame Rate (en haut à gauche) égal à ½.
  10. Cliquez sur « Encode » et revenez quelques heures après. Il y a deux encodages successifs : un premier encodage sert seulement à évaluer la taille, et le deuxième encode pour de bon. Le temps total est donc deux fois celui indiqué.

C – PocketDivXEncoder

J’ai choisi PocketDivXEncoder tout simplement parce qu’il avait été conçu dans l’optique d’être utilisé pour les PDA, et qu’il proposait donc plus d’options adaptées à cet usage. Il vous sera d’une grande utilité si vous obtenez une vidéo saccadée et que vous devez ajuster les réglages. Un autre avantage : il est gratuit.

D – TMPGEnc

J’ai choisi TMPGEnc pour son prix (gratuit) et sa grande efficacité. Il existe encore une fois d’autres logiciels accomplissant les mêmes fonctions, et que vous pouvez utiliser à sa place si vous le souhaitez.

  1. Cliquez sur annuler lorsque l’assistant se lance.
  2. Sélectionnez comme source Video le fichier *.avi obtenu.
  3. Cliquez sur Options en bas à droite.
  4. Réglez les options en suivant les conseils « comment bien régler la qualité d’encodage » (voir plus haut). La capture d’écran montre un exemple de réglages. Vous n’avez pas besoin de toucher aux autres onglets, sauf peut-être pour changer le bitrate audio.
  5. Cliquez sur Encoder en haut à gauche.

E – Eo-Video

J’ai choisi Eo-Video pour sa simplicité d’utilisation, et surtout sa très grande versatilité : il supporte une multitude de formats et vous permettra de les transformer en MPEG-1 ou en DivX. Cependant, allez savoir pourquoi, il ne permet pas de choisir une fréquence d’images inférieure à 24 images par seconde lors d’une conversion MPEG-1 : Il faudra donc repasser par TMPGEnc si vous cherchez du MPEG-1 optimisé pour le Palm. Cette limitation n’existe pas lors d’une conversion en DivX : c’est parfait pour pouvoir le lire sur MMPlayer ensuite.
Autres défauts : il est assez lent (ce qui a peu d’importance puisqu’il ne vous sera utile que pour les courts métrages), et son prix est assez élevé (après une version d’essai de 30 jours).

  • Cliquez sur le dossier où se trouve votre fichier à convertir dans l’arborescence à gauche.
  • Faites glisser le fichier (du milieu) dans la « Playlist » à droite.
  • Cliquez sur l’onglet « Converter » en bas.
  • Choisissez le type de conversion en haut de l’écran : AVI pour le DivX, ou MPEG pour le MPEG-1.
  • Modifiez les réglages nécessaires. N’oubliez pas, dans le cas où vous cherchez à convertir en DivX, de choisir le codec « DivX » à droite (note : si vous ne possédez pas le Codec DivX, vous pouvez le télécharger sur http://divx.com).
  • Cliquez sur Output à gauche, choisissez une destination.
  • Cliquez sur Convert à gauche, puis démarrez la conversion.

Etape 3 : Lire le film

Vous n’avez plus qu’à admirer votre film converti sur votre Palm, vous l’avez bien mérité ! Pour ceux qui sont déjà découragés, sachez qu’avec l’habitude, vous finirez par connaître les bons réglages pour votre machine et vous passerez beaucoup moins de temps à convertir vos films. Si vous rencontrez des problèmes, n’hésitez pas à faire un tour sur le forum Palmattitude !

Pour voir ce que peut donner la lecture de la vidéo sur le Palm, cliquez sur ce lien. (cliquez avec le bouton droit sur le lien et "Enregistrez la cible sous" pour télécharger la vidéo sur votre disque dur)

Il vous faut le Plug-in Quicktime pour visionner la vidéo ci-dessous.

Voici un exemple de vidéo (cliquez avec le bouton droit sur le lien et "Enregistrez la cible sous" pour télécharger la vidéo sur votre disque dur) obtenue après conversions : elle fonctionne pour le Sony Movie Player et pour MMPlayer. Vous pouvez visionner le résultat, puis télécharger la séquence pour pouvoir la placer sur votre Palm.

Mac

Les logiciels spécifiques MAC

Le guide complet réalisé par Pokefan + décrit comment encoder des DVD pour les rendre lisibles sur votre Palm. Ce dossier très complet méritait pourtant un complément pour les MacUsers ! En effet, des solutions gratuites, simples, efficaces et très belles existent sur Mac (sous OS X exclusivement) pour réaliser cet encodage.

Ce complément se limitera à l’encodage des vidéos, dans le cadre de leur lecture sur Palm avec MM Player.

Ripper le DVD

L’opération va consister à décrypter et copier les fichiers vidéo (.VOB) du DVD (exclusivement des originaux dont vous êtes propriétaire) afin d’en réaliser une copie locale sur votre disque dur. Deux freewares (entre autres) permettent de réaliser cette opération :

  • Yade X, c'est un freeware.
  • DVD Backup, que je recommande car plus simple à utiliser pour ce que l’on a à faire. C’est aussi un freeware téléchargeable ici.
    • Téléchargez l’archive, décompressez là et copiez le répertoire DVD Backup dans votre dossier « applications ». Insérez le DVD à transcoder (« Chicken Run » pour cet exemple) dans votre lecteur puis lancer le lecteur DVD Apple. Arrêtez la lecture au bout de quelques secondes puis quittez le lecteur DVD Apple avant de lancer DVD Backup. Cette manipulation permet d’authentifier le DVD (DVD Backup se sert de cette authentification).
    • Lancez DVD Backup et faites glisser l’icône du DVD dans la fenêtre de DVD Backup.

    • Cochez toutes les options comme sur la copie d’écran puis cliquez sur « commencer », choisissez un dossier de destination.

    • L’application va créer en une vingtaine de minutes (sur un iMac G5) le dossier VIDEO_TS et ses fichiers VOB, copie décryptée du DVD.

    • Cependant, Certains DVD ne passent pas , le logiciel s’arrête au bout de quelques minutes en signalant une erreur. Dans ce cas, plutôt rare, utilisez YadeX, plus puissant , mais aussi plus complexe à mon goût.

Encoder les films en DivX lisible sur Palm

L’opération suivante va consister à transformer les fichiers vidéos constituant le film en un seul fichier .avi au format divX, lisible grâce au lecteur MM Player sur Palm.
Pour ce faire, j’utilise l’excellent Donateware D-Vision 3. On utilise gratuitement et, si on le désire, on donne de l’argent à l’auteur, qui le mérite bien ! A noter que ce soft est 100% français et d’excellente facture. Vous pourrez le télécharger ici.

Ce soft (beau, simple et efficace, très Mac quoi !) permet d’encoder en DivX. On peut générer autant de tâches d’encodage que l’on veut puis lancer la file d’attente, immédiatement ou en différé. Comble du raffinement, on peut demander au soft d’éteindre le mac quand il a terminé…

Réglage des paramètres

Lancez D-Vision, faites glisser le dossier VIDEO_TS du DVD rippé sur l’icône D-Vision. L’analyse du DVD est alors réalisée. Le nom du fichier de destination et son emplacement est demandé.

Onglet « général »

Sélectionnez dans le menu déroulant « Titre DVD » le film à encoder (c’est en général la piste vidéo la plus longue !). Vous pouvez visualiser la séquence sélectionnée en cliquant sur l’icône lecture, en bas à gauche de la fenêtre.

Choisissez également la piste son (et donc la langue) dans le menu déroulant « piste Audio ».

L’emplacement et le nom du fichier de destination a déjà été demandé, mais est modifiable en cliquant sur « modifier ». La création d’un fichier récapitulatif vous permettra de vérifier après coup les réglages utilisés (très pratique pour l’optimisation de l’encodage des films suivants).

Onglet « Vidéo »

Passez ensuite sur l’onglet « Vidéo », et reprenez les paramètres proposés sur la copie d’écran, à savoir encodage Xvid, 2-pass, de meilleur qualité. Fixez le débit vidéo à 200Mo (250 est un maximum pour que le film soit lisible sur un Zire 72). Rognez l’image en cliquant sur « voir » , puis « autocrop » puis « rogner ». Cela permet d’enlever les bordures noires et d’optimiser la taille du fichier cible. Ramenez la plus grande dimension de l’image à la résolution maxi de votre Palm (soit 320 ou 480), proposez le format (4/3 ou 16/9ème), l’autre dimension sera calculée par D-Vision. Ramenez le nombre d’images par seconde à 12.

D-Vision indique que le débit vidéo est faible , c’est sympa, mais on le savait déjà !

Onglet « Audio »

Choisir un encodage mp3, débit de 96kb/s en stéréo (ce serait dommage de massacrer la bande son).

Onglet « sous-titre »

Désactivez les sous-titrages.

L’encodage

Voilà, à peine 3 minutes et vous êtes prêt à encoder ce film.

Cliquer sur « créer Tâche », une nouvelle tâche va être ajoutée au gestionnaire de tâches.

Vous pouvez réaliser d’autre réglages sur d’autres pistes et ajouter autant de tâches que vous désirez.

Avant de lancer les tâches d’encodage, dans les préférences de D-vision, sélectionnez l’action à réaliser une fois les tâches achevées (ne rien faire de plus, suspendre l’activité, quittez D-vision ou même éteindre le Mac !).

Lancez les tâches. L’encodage des 2 passes, pour un film de 80 mn, nécéssite sur un iMac G5 environ 80mn. Vous obtiendrez alors un fichier avi de 176Mo, à l’emplacement voulu. En attendant la fin de l’encodage, cliquez sur le bouton « play » afin de prévisualiser le résultat final (et de corriger certains paramètres si nécessaires).

Grâce à cette compression musclée (environ 2,25Mo par minute de film) ,tout en restant à un niveau de qualité correcte, vous pourrez copier 2 films sur une carte SD-RAM de 512Mo.

Conclusion

J’utilise quasiment quotidiennement mon Palm en voiture ; ma fille y regarde ses dessins-animés préférés sur la (très longue) route de l’école ! Un kit d’alimentation reste cependant nécessaire car l’autonomie du zire 72 reste faible en visualisation vidéo. Un casque me semble être également un accessoire indispensable pour le confort d’écoute. Au total, la lecture de films vous reviendra donc à environ 60 euros de carte SD-Ram, de casque et de licence MM Player.


En marge de ce dossier, Horix nous propose un Tutoriel expliquant la conversion AVI - MPEG1
avec VirtualDub et TMPGEnc.
Il s'agit d'un fichier Help compilé. Il vous suffit de le télécharger ici et de vous laisser guider.

Guide mis en ligne le 12 septembre 2004 et mis à jour le 4 mars 2005.

Les captures d'écran sont propriété de PalmAttitude.org


Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.Sous réserve d'erreur ou omission.